Rouch Conseils avec le CIRT – Visite en avant-première du chantier du téléphérique de Toulouse

Rouch Conseils, avec le CIRT (Club des Industriels de la Région Toulousaine), a eu la chance de pouvoir visiter en décembre le chantier du futur téléphérique de Toulouse.

Téléo (c’est son nom) s’insère dans le dispositf mis en place par Tisséo (transports en commun de l’agglomération toulousaine) pour apporter de nouveaux moyens de transport dans la ceinture sud et ainsi relier le sud-ouest et le sud-est de la métropole, entre Colomiers Toulouse et Montaudran.

Le responsable du chantier nous en a rappelé la genèse. En synthèse :

  • Imaginé en 2006 pour desservir l’Oncopole lui-même alors en projet.
  • En 2012, lancement des études.
  • En 2018, enquête publique
  • Début des travaux à l’été 2019.

Principales caractéristiques techniques :

  • Longueur : 3 km, soit le téléphérique urbain le plus long de France. Relie l’hôpital Rangueil, l’Oncopole et l’université Paul Sabatier.
  • Enjeux : franchir la Garonne et la colline de Pech-David, préserver le visuel du lycée Bellevue (monument classé).
  • 5 Pylônes (70 m de haut pour le plus grand).
  • Technologie 3 S (deux câbles porteurs et un câble tracteur).
  • Câbles de 6 cm de diamètre avec un poids de 80 tonnes.
  • Vitesse : 20 à 25 km/h.
  • Possibilité de fonctionnement jusqu’à vents de 110 Km/h.
  • 15 cabines (de 34 personnes) en boucle.
  • Fréquence cabines : toutes les 90 secondes en heure de pointe.
  • Fréquentation prévue : 8 000 voyageurs par jour (1 500 par heure en pointe de fréquentation).

Téléo est actuellement en phase tests. Ils se poursuivront jusqu’à la mise en service du téléphérique, programmée le 2ème trimestre 2022.

Le visuel de ce chantier est pour le moins impressionnant et mérite indéniablement le coup d’œil.

Philippe Rouch